oekotopten: Phase de ralenti dans le développement des voitures écologiques


Deux ans après les premières divulgations sur les tricheries autour des normes de pollution, le développement des moteurs à combustion semble avoir subi un coup d’arrêt.

Il y a peu de nouveautés hormis un échange de logiciel. Tout porte à croire que la transparence revendiquée du côté des associations écologiques en matière d’émissions n’est toujours pas traitée en tant que priorité du côté des fabricants d’automobiles. Si les données mesurées habituellement sont livrées, les informations sur les oxydes d’azote continuent à faire défaut – malgré le fait que ce sont précisément ces données qui ont donné naissance au scandale sur les manipulations de tests d’émissions automobiles.
De nouvelles normes en matière d’émissions automobiles sont en vigueur depuis le 1er septembre 2017 (Euro 6c respectivement Euro 6d-TEMP). Si dans une première phase les valeurs limites des émissions ne sont pas réduites avec EUR 6c, les véhicules sont néanmoins soumis à des tests bien plus stricts. La norme Euro 6d introduit une nouvelle technique de mesure (WLTP- Worldwide harmonized Light vehicle Test Procedure), qui est réputée plus fiable que la technique précédente (NEFZ-Neuer Europäischer Fahrzyklus). Or, ce ne seront que les résultats des données et mesures récoltées dans des conditions de conduite réelle et pratique qui seront vraiment révélatrices (norme antipollution Euro 6d-TEMP). De plus amples informations sur les nouveaux procédés et techniques de mesure se trouvent sur www.wltpfacts.eu .

...

Pour lire l'article complet télécharger le document ci-joint svp