La pétition ULC dénonçant les frais bancaires trop élevés considérée comme recevable par la Commission des Pétitions de la Chambre des députés


 

La pétition de l’ULC dénonçant les tarifs bancaires injustifiés et antisociaux pour les opérations de base au guichet, c’est-à-dire les virements, dépôts et retraits d’argent, a été déclarée recevable par la Commission des Pétitions de la Chambre des députés le 30 avril 2019. Au total, 5 982 signatures ont été recueillies par cette pétition auprès des citoyens.

L’objectif de cette pétition est de demander la modification de la loi du 3 juin 2017 relative aux comptes de paiement. Plus précisément, l’ULC demande que les banques soient légalement obligées de proposer des tarifs nettement moins élevés pour les opérations de base au guichet. Cette revendication concerne également les retraits aux guichets automatiques. Dans cette même pétition (n° 1182), l’ULC demande en outre la gratuité des opérations de base pour tous les clients considérés comme « personnes vulnérables ». Elle prend pour cela comme base légale la directive européenne de 2014 relative aux comptes de paiement.

L’ULC tient à remercier toutes les personnes l’ayant soutenue dans son action et attend maintenant avec impatience l’audience publique, au cours de laquelle elle pourra exposer et expliquer plus précisément ses revendications auprès de la Chambre des députés.

Communiqué par l’ULC le 3 mai 2019