E-Commerce


Introduction
Le commerce électronique, encore peu répandu dans les années 90, voire au début des années 2000, s’est considérablement développé au cours des dernières années.
En 1998, acheter un vêtement sur internet constituait un acte original et innovant. De nos jours, une telle pratique est devenue nettement plus banale.
Au niveau des services, le secteur du tourisme s’est particulièrement développé sur internet. Réserver un billet d’avion ou une chambre d’hôtel en ligne est aujourd’hui une pratique relativement courante.
A côté du commerce en ligne, les autres techniques de vente à distance semblent perdre de l’importance, mais restent néanmoins bien présentes.
Si le télé-achat n’est plus considéré comme une technique de vente révolutionnaire, de nombreuses chaînes de télévision proposent encore divers programmes de télé-achat à succès.
De même, les entreprises de vente par correspondance ou sur catalogue maintiennent ce système de vente, tout en offrant de plus en plus en parallèle un système de vente par internet.
Ces différentes méthodes relativement récentes de commercialisation sont venues bousculer les traditions : ce n’est plus le consommateur qui se déplace jusqu’au point de vente mais le professionnel qui s’introduit en quelque sorte chez ses clients.
Le consommateur est ainsi à même d’effectuer ses achats bien installé dans son salon, sans avoir à subir les inconvénients des déplacements ni les bousculades ou files d’attente dans les magasins.
Le consommateur n’est cependant pas à l’abri d’un achat impulsif, car quoi de plus facile et rapide en effet qu’un « petit clic » ?
Les achats à distance, tout en présentant certains avantages, sont susceptibles de présenter également certains risques.
Aujourd’hui, bien que de plus en plus de consommateurs aient confiance dans le commerce électronique, ainsi que dans les autres types de contrats à distance, certaines précautions restent toujours de mise.
L’objectif de cette brochure est avant tout de familiariser les consommateurs avec les règles applicables aux différents contrats à distance et de leur fournir les informations fondamentales leur permettant d’anticiper d’éventuelles difficultés, voire d’adopter la bonne attitude en cas de problème.
La présente brochure n’a cependant pas la prétention d’être exhaustive.
Le domaine des services financiers à distance, soumis à des règles encore plus spécifiques, ne sera notamment pas abordé ici.
L’ULC reste à la disposition de ses membres pour de plus amples renseignements.