L'Observatoire de la formation des prix publie un rapport relatif à l'évolution des prix des taxis ainsi que son rapport semestriel


Le "Comité de suivi des travaux réalisés par l'Observatoire de la formation des prix" s'est réuni en date du 15 octobre 2019. Ce comité, qui se compose de représentants des consommateurs, des organisations patronales et du gouvernement, est chargée d'étudier et de discuter les analyses et rapports de l'Observatoire de la formation des prix.

L'Observatoire de la formation des prix a présenté une nouvelle édition de son rapport semestriel qui comprend une analyse de l'évolution de l'inflation au Luxembourg, des prix administrés et une comparaison de l'inflation avec les pays voisins pour le premier semestre 2019.

L'inflation nationale a sensiblement augmenté au premier semestre 2019. Le taux moyen du premier semestre s'est élevé à 2,03% (contre 1,18% à la même période en 2018) suite à l'augmentation des prix de l'électricité (+7,1%) et du gaz (+8,5%) et à la hausse des tarifs des services (+2,5%). L'inflation a été plus importante par rapport à la même période de l'année 2018 suite à la hausse des prix des services, dont ceux de l'enseignement non-défini (+15%), des maisons de retraite et de soins (+3,4%), des crèches, foyers de jour pour enfants (+3,9%) suite notamment à la dissipation de l'effet de base lié à la modification des tarifs du chèque-service accueil entrés en vigueur en octobre 2017, et des restaurants et cafés (+1,9%). Les 6 premiers mois de l'année ont également été caractérisés par une hausse des prix des services de téléphonie fixe et mobile (+5,1% et +3,4%) alors que l'accès à Internet est devenu plus abordable (-7,6%).

Au niveau international, l'inflation luxembourgeoise était supérieure à celle de l'UE (1,63%), de la zone euro (1,42%) et de ses pays voisins (la Belgique présente un taux de 1,82%, l'Allemagne un taux de 1,62% et la France un taux de 1,36%). Elle était cependant inférieure à celle des Pays-Bas (2,59%).

Par la même occasion, l'Observatoire de la formation des prix a présenté les conclusions de la mise à jour de son rapport dédié à l'analyse de l'évolution des prix des courses de taxis qui se base sur les seules données disponibles à l'OFP, c'est-à-dire les observations de prix des services de taxis du STATEC utilisées pour le calcul de l'Indice des prix à la consommation national (IPCN).

La dernière réforme du secteur des taxis avait été préparée de longue date, avec le dépôt du projet de loi en juillet 2013, l'entrée en vigueur de la nouvelle loi en septembre 2016 et une phase transitoire allant jusque fin février 2017. Cette réforme avait notamment comme objectif de mettre en place un nouveau cadre légal pour les services de taxis et avait introduit le principe de la liberté tarifaire.

Avant l'entrée en vigueur en 2016 de cette nouvelle loi, les prix des services de taxis au Luxembourg étaient fixés par le législateur à l'aide de règlements grand-ducaux (RGD) et étaient régulièrement adaptés à l'évolution des coûts à supporter par les entreprises de taxi. Mais même en absence de nouveaux RGD après 2004, il a été observé que les prix des courses de taxi ont quand-même continué à augmenter.

Dans son nouveau rapport, l'Observatoire de la formation des prix a procédé à une simulation théorique afin de comparer l'évolution observée des prix des services de taxis pour un consommateur avec l'évolution simulée des coûts à supporter par une entreprise de taxi. Le prix du transport par taxi pour un consommateur a évolué de manière similaire aux coûts à supporter par une entreprise de taxi entre 2004 et fin 2012. Cependant, depuis 2013, les prix observés des courses de taxis ont augmenté plus rapidement que les coûts simulés. Entre 2016 et 2017 l'évolution des coûts simulés est restée plutôt stable grâce à la stabilité du coût de la main d'œuvre, notamment en l'absence de nouvelles tranches indiciaires sur les traitements et salaires durant cette période et à cause des prix de carburant relativement faibles. Néanmoins, entre mars 2017 et juin 2019, selon la simulation les coûts auraient augmenté de 6,1% alors que les prix observés du transport de personnes par taxi ont augmenté de 11,3%.

Les deux rapports de l'Observatoire de la formation des prix peuvent être téléchargés ici.

  1. Rapport "Analyse des prix à la consommation au Luxembourg (1. semestre 2019)"
  2. Rapport "Analyse de l’évolution des prix des courses de taxis au Luxembourg - mise à jour (2019)"

Communiqué par le ministère de l'Économie